NATURALG MADAGASCAR L’ALGOCULTURE AU SERVICE DE CAP EST
LE DÉFI NATURALG POUR LE DÉSENCLAVEMENT DE CAP EST

UNE ACTIVITÉ DURABLE

Plus de 200 familles gravitent autour de l’activité de NATURALG Madagascar. Ces personnes disposent désormais d’un revenu stable et d’un vrai métier, celui d’Algoculteur. Leur nouvelle activité en mer représente une source de revenu alternative, qui vient remplacer les activités liées à la déforestation de la forêt de Cap Est, tout en permettant à la nature de reprendre ses droits et de se reconstruire naturellement.

LES FEMMES MISES À L'HONNEUR

Les valeurs sociales demeurent une priorité à Madagascar. NATURALG Madagascar s’efforce de parvenir à l’égalité hommes/femmes.

Formées au métier d’algoculteur comme les hommes, les femmes mettent également à profit leurs compétences artisanales traditionnelles pour conduire des étapes majeures du processus post-récoltes, telles que la création du matériel et la mise en boutures.

Les femmes jouent un rôle moteur au sein de l’entreprise. Elles représentent plus de 60% de l’ensemble de l’effectif de NATURALG Madagascar.

NATURALG Madagascar est fier de contribuer au développement d’une nouvelle économie dans ces villages :

• D’une part, en apportant un nouveau savoir-faire, proche de leur métier traditionnel,

• d’autre part, en réveillant une prise de conscience écologique qui aura un impact fort sur les dynamiques locales des prochaines années.

TRAVAILLER POUR NATURALG MADAGASCAR, UNE VÉRITABLE FIERTÉ

La population a pris conscience de la mission économique de NATURALG Madagascar, dans le cadre du développement de Cap Est. Les habitants sont très fiers d’être associés à la création de l’activité algoculture. Ils éprouvent un réel sentiment de solidarité à l’égard de l’entreprise, tout en étant investis dans le renouveau de leur région.

Pour renforcer cette cohésion, NATURALG Madagascar a constitué son équipe de football. Celle-ci participe régulièrement à des compétitions inter-communautaires avec les villageois des environs. Cette activité a aussi pour but d’offrir un loisir sportif et sain, tout en permettant de créer de l’animation et du lien social chez une population enclavée.

TANT QU’IL Y AURA DE L’EAU

Dès la création de la base-vie, NATURALG Madagascar a entrepris la construction d’un château d’eau et la réhabilitation d’un puits existant, afin d’alimenter les besoins du personnel et de la population.

En 2015, NATURALG Madagascar a installé de nombreux puits à proximité des lieux de travail, pour apporter une ressource en eau globalement abondante et satisfaire à l’hygiène de l’ensemble du personnel en forte croissance. Tout le monde bénéficie désormais d’un accès facile et sûr à l’eau potable.

UN DISPENSAIRE POUR AMBODIRAFIA

Grâce à son implantation solide dans la région, NATURALG Madagascar peut désormais contribuer à l’amélioration des conditions de vie des villageois.

Le dispensaire DMA, construit sur le site de production (grâce au financement de Orange Solidarité Madagascar et APM MACOLLINE), évite aux villageois d’Ambodirafia de parcourir 7 km pour rejoindre l’hôpital le plus proche.

Cultiver la mer, rendre la forêt à la terre